Les méthodes qui ne rentrent pas dans les cases

Le DIU au cuivre


Le DIU (pour Dispositif Intra-Utérin, aussi appelé“stérilet”) est parmi les moyens de contraception les plus fiables.

Il est placé dans l'utérus pour 7 ans maximum, et agit de deux manières : physiquement en limitant le risque qu'une grossesse débute, mais aussi surtout par le fil de cuivre qui le compose qui a un effet spermicide (c'est-à-dire qu'il tue les spermatozoïdes qui parviendraient jusqu'à l'utérus).


Ce DIU ne contient pas d'hormones, donc ne modifie pas le cycle menstruel et n'a pas certains effets secondaires rencontrés avec ces méthodes hormonales. Mais il peut provoquer une augmentation du volume des règles ainsi que des douleurs pendant celles-ci.


Pendant longtemps, on a pensé que le DIU ne pouvait être posé qu’aux personnes ayant déjà accouché. Mais en fait, non ! Les nullipares (c’est à dire qui n’ont jamais eu d’enfant) même mineur-es peuvent en avoir un ! Cependant, ce vieux mythe a la vie dure : certain·e·s professionnel-le de santé refusent de le poser… N’hésite pas à leur demander le contact d’un·e autre pro qui acceptera de te le poser, ou va dans un centre de planification !



DIU

La méthode thermique testiculaire


Elle permet de stopper la production des spermatozoïdes par les testicules : quand ils remontent mécaniquement dans le corps, leur température augmente d’environ 2°C, passant ainsi à 37°C : ils ne produisent ainsi plus de spermatozoïdes. La remontée peut être faite par différents moyens physiques comme un slip conçu pour, ou un anneau en silicone par exemple. Cette méthode est efficace au bout de 3 mois d'utilisation régulière en portant le dispositif 15 heures par jour, et peut s'utiliser pendant 4 ans maximum (pour l'instant). La fertilité revient quelques temps après l'arrêt d'utilisation.

Cette page m'a été utile ?
Cacher la page