Le Planning Familial !
te répond !

Les IST : qu'est-ce que c'est ?

Les infections sexuellement transmissibles : de quoi on parle ?


Les IST, pour “Infections Sexuellement Transmissibles”, sont souvent causées par des bactéries ou des virus, qui se transmettent généralement lors de rapports non protégés par une capote. La majorité de ces infections sont sans gravité si elles sont dépistées et soignées rapidement, d’où l’intérêt de faire des tests !


La plupart du temps, avoir une ISTça ne se voit pas. Ce n’est pas une question d’hygiène, ce n’est pas « sale », et tout le monde peut en avoir un jour ou l’autre. Heureusement, grâce au dépistage, on peut savoir si on est concerné·e et bénéficier des traitements nécessaires (et protéger ses futur·e·s partenaires par la même occasion !)


La plus fréquente : la chlamydia


chlamydia

Mal connue, la chlamydia est pourtant l’IST la plus fréquente, probablement parce qu’elle est impossible à détecter sans test. Elle ne présente que très rarement des symptômes, du coup, tu peux l’avoir pendant des mois sans le savoir ! Quelques fois des symptômes surviennent  : brûlures, rougeurs, écoulements anormaux..


Le moyen le plus sûr pour savoir est de se faire dépister, pour qu’elle ne cause pas de problèmes de fertilité.

Heureusement, ça se soigne très bien avec un antibiotique, et on est tiré-e d’affaire en quelques semaines ! Il est important de traiter aussi tes partenaires. Tu peux les prévenir toi-même, ou demander à ce que quelqu'un le fasse à ta place !

La plus connue : le VIH/SIDA


Le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine), qui provoque parfois le SIDA (Syndrome d’Immuno Déficience Acquise), est malheureusement l’infection la plus connue. Il se transmet par les liquides de la personne porteuse : sperme, sécrétions (vaginales et anales), sang, lait maternel/humain, lorsqu’ils entrent en contact avec une porte d’entrée : pénis, vagin, anus, plaies ouvertes.


Le préservatif utilisé lors d’un rapport (vaginal, anal, fellation) permet de se protéger efficacement contre le VIH.
 
Alerte idée reçue : La salive n’est pas un vecteur de transmission du VIH. On ne risque rien en embrassant ou en buvant dans le même verre d’une personne séropositive !


Aujourd’hui, on peut vivre avec le VIH: si les traitements ne permettent pas encore d’éliminer complètement le VIH, ils permettent aux personnes séropositives de vivre aussi longtemps que n’importe qui… du moment qu’on a les moyens d’accéder au traitement.

En France, l’accès aux soins est facilité, ce qui permet aux personnes d’avoir un traitement et d’être suivies régulièrement. Si le traitement est pris correctement, la charge virale (c'est-à-dire la quantité de VIH dans le sang) devient indétectable au bout de six mois. Cela veut dire que la personne est porteuse du VIH mais ne le transmet plus !


VIH


Et les autres ?

Gonorrhées, hépatites, virus de l’herpès, la syphilis, les papillomavirus, les mycoplasmes… Il en existe d’autres. Mais on s’en protège de la même façon : grâce au préservatif  > Plus d’infos par ici !

Gonorrhées

LES ADRESSES

Trouve les coordonnées de professionnel·le·s de santé, centres de dépistage et de santé et des associations que tu peux aller voir en toute sécurité, classés par thèmes.
Cette liste est non-exhaustive : tou·te·s les médecins généralistes, gynécologues et sages-femmes sont habilité·e·s pour te recevoir sur les questions de santé sexuelle, mais celles et ceux qui sont référencé·e·s ici ont accepté de faire partie de l'aventure !

FOIRE AUX
QUESTIONS

Hier j’ai pécho un inconnu, on ne s’est pas protégés… Je flippe d’avoir choppé un truc, c’est trop tôt pour faire un test ?

La première chose que tu peux faire, c’est de demander ton partenaire de la nuit où il en est niveau tests. C’est délicat, mais ça peut aider !Ensuite, tu as jusqu’à 48 heures pour demander un “traitement post-exposition” (TPE) aux urgences de l’hôpital (mais le plus tôt sera le mieux), où...

En savoir plus

Je suis gay et on m’a parlé de la PREP. Mais ça m’a l’air super compliqué…

De prime abord le dispositif de la PREP peut paraître compliqué car il est très encadré, mais pas de panique ! C’est assez simple en fait.Le principe de la PREP c’est de prendre un médicament pour ne pas être contaminé par le VIH (qui, sans traitement, conduit au SIDA). C’est comme quand on...

En savoir plus

Si c’est notre première fois à tous les deux, on doit quand même se protéger ?

Oui, même la « première fois », il est nécessaire de se protéger !Il est possible d’être porteur d’infections qui se transmettent par les rapports sexuels mais pas uniquement, comme le VIH, certaines hépatites et certaines formes d’herpès, qui peuvent avoir été transmises par les parents ou...

En savoir plus

Je suis lesbienne, et je ne sais pas trop comment me protéger contre les IST, on dirait que rien ne nous correspond !

C’est vrai que quand on parle de protection contre les infections sexuellement transmissibles (IST), on parle souvent de la pénétration du vagin ou de l'anus par un pénis, mais pas souvent des autres pratiques et de comment se protéger. Ça s'explique notamment parce que la sexualité entre filles...

En savoir plus

Est-ce que c’est vrai que les gays ont plus de risque d’attraper le VIH ? Parce qu’avec mon copain, ça nous inquiète mais on ne sait pas quoi en penser...

Des études scientifiques (comme Prévagay, réalisée en France) ont démontré que les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (qu’ils se définissent gays ou bi ou pas) ont effectivement plus de risques d’être contaminés par le VIH. Cela peut s'expliquer entre autre par les éléments...

En savoir plus

J’ai un nouveau copain depuis cet été. On ne se protège pas pendant nos rapports sexuels, mais il a fait un dépistage il y a quelques semaines et il n’avait pas de maladies. Du coup on devrait se protéger ou c’est bon ?

Le dépistage, c’est la base ! Vous savez que ton copain n’est pas porteur d’une infection. Mais toi, tu es sûr·e d'où tu en es ?Pour pouvoir avoir des rapports sexuels non protégés sans risque de transmission d’infections sexuellement transmissibles (IST), il faut que les deux partenaires sachent...

En savoir plus

Quand je fais une fellation à mon copain, on ne met jamais de capote. Il y a un risque d’attraper une maladie ou pas ?

La plupart des pratiques sexuelles ont un risque de contamination par une infection sexuellement transmissible, mais plus ou moins grand : à partir du moment où il y a un contact entre les organes génitaux de l’un·e et le vagin, la bouche ou l’anus de l’autre, les virus ou les bactéries (ou...

En savoir plus

Comment savoir si le préservatif est bien mis et qu’il n’a pas percé ?

Pour être sûr que le préservatif n'est pas endommagé avant son utilisation, il faut penser à vérifier la date de péremption et que l'emballage porte bien le label "CE" ou "NF".Petit rappel au passage : les préservatifs sont à usage unique. Ils ne doivent être utilisés qu’avec des lubrifiants...

En savoir plus

Je voudrais me faire dépister, il y a des centres gratuits ?

Oui ! Si tu es majeur·e, tu peux aller dans un CeGIDD (Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic des IST) : c’est anonyme et gratuit (si tu es mineur·e, tu peux quand même y aller soit avec avec une autorisation parentale, soit avec la personne majeure de ton choix si t’as...

En savoir plus

Est-ce qu’on meurt du sida ?

Alors, pour faire le point : le SIDA, c’est le syndrome de l’immunodéficience acquise, qui est la conséquence d’un virus -le VIH (le virus de l'immunodéficience humaine).Grâce aux progrès de la médecine, et avec un bon traitement, on arrive à faire en sortie que le VIH ne se transforme pas...

En savoir plus

Je viens de recevoir un résultat d’analyse et apparemment j’ai la chlamydia : est-ce que c’est grave ?

La chlamydia est l'infection sexuellement transmissible la plus fréquente en France ! Et elle est assez vicieuse : quand on l’a, on a souvent aucun symptôme (surtout chez les filles, car chez les garçons il y a plus souvent des symptômes, comme des douleurs quand on urine) ! Sans test, on peut...

En savoir plus
Cette page m'a été utile ?
Cacher la page