La contraception hormonale

Comment ça fonctionne ?


La contraception hormonale agit en bloquant l’ovulation, en modifiant le cycle hormonal habituel. C’est très efficace pour éviter une grossesse ! Le fait de perturber le cycle et d'ajouter des hormones peut modifier le fonctionnement du corps et provoquer des effets plus ou moins voulus.


En effet, chez certaines personnes cela permet d’éviter des douleurs lors des règles/saignements ou de l’ovulation, ça peut provoquer aussi une prise ou une perte de poids, une diminution ou une aggravation de l’acné, des saignements irréguliers ou absents, des règles moins abondantes et moins douloureuses (ou l'inverse), influencer la libido et l'excitation sexuelle, causer un mal-être psychologique...

On entend beaucoup de choses sur les contraceptions hormonales. En cas de doute sur ta contraception, tu peux en parler à ta/ton médecin et demander à changer de méthode à n'importe quel moment ! Chaque personne réagira différemment à chaque méthode, le but est de trouver celle qui te conviendra, même s'il faut peut-être en essayer plusieurs pour ça. Il y a beaucoup de critères qui font que tu peux choisir une contraception hormonale ou pas, donc n'hésite pas à poser toutes tes question à la personne qui te la prescrira.


Qu'est-ce qui existe ?


Beaucoup de formes de contraception hormonale sont possibles :


  • la pilule est la plus célèbre, à prendre tous les jours, il en existe plusieurs variantes (et plusieurs générations)
  • les patchs, à coller sur la peau toutes les semaines
  • l'anneau vaginal, à placer au fond du vagin une fois par mois
  • l'implant, inséré sous la peau du bras, dure jusqu'à 3 ans
  • le DIU (Dispositif Intra-Utérin, ou “stérilet”) hormonal, qui se place dans l'utérus, pour 5 ans maximum et pas seulement chez une personne ayant déjà eu des enfants ! Les nullipares (= personne n'ayant jamais accouché), même mineur·e·s, peuvent demander à avoir un DIU
  • les injections, une fois tous les 3 mois

Le site Choisir sa contraception est l'un des plus complet pour explorer chaque méthode !

Il existe aussi des méthodes hormonales pour arrêter la production des spermatozoïdes chez les personnes ayant des testicules. La "pilule pour homme" n'existe pas encore, certes, mais on peut déjà demander des injections de testostérone, une fois par semaine pendant maximum un an et demi, qui agissent comme contraceptif au bout de 3 mois. Les effets secondaires peuvent ressembler à ceux des autres contraceptions hormonales. Des infos supplémentaires sur : www.contraceptionmasculine.fr

Injection
Cette page m'a été utile ?
Cacher la page