La contraception définitive

Qu'est-ce que c'est ?



Si on a un appareil reproducteur dit “masculin” (pénis, testicules), la contraception définitive consiste généralement en ce qu'on appelle une vasectomie : on coupe la communication entre les testicules et le canal qui transporte le sperme : ainsi au moment de l'éjacuation, le sperme ne contient plus aucun spermatozoïde.

définitive

Si on a un appareil reproducteur dit “féminin” (utérus), la contraception définitive consiste généralement s'appelle la ligature des trompes : on coupe la communication entre les ovaires et l'utérus, ainsi au moment de l'ovulation, l'ovule ne peut pas être fécondé. Plusieurs techniques existent pour cela, et il est nécessaire de consulter un·e médecin gynécologue qui pratique cet acte. Parfois pour des motifs médicaux autres que la contraception, on peut proposer une hystérectomie (une ablation totale de l'utérus), qui évite aussi le risque de grossesse.


Que dit la loi ?


En France, la vasectomie et la ligature des trompes sont irréversibles (on ne peut pas faire marche arrière une fois que c'est fait).


D'après la loi, toute personne de plus de 18 ans peut demander une stérilisation volontaire. Le ou la médecin donne alors un délai de réflexion de 4 mois pour être sûr·e de son choix. Chaque personne est libre de décider pour son propre corps ! Personne d'autre n'a d'avis à donner sur cette décision, pas même ton/ta conjoint-e si tu es en couple.


Il faut savoir que dans les faits, il peut être compliqué de trouver un-e médecin qui veuille bien réaliser la stérilisation volontaire, surtout si on a jamais eu d’enfant ou si on est "jeune". Des groupes de soutien et de ressources existent (comme groupe Facebook “Stérilisation Volontaire (Ligature, Essure, Vasectomie)"”, le site du médecin militant Martin Winckler, ou encore le site Gyn&Co qui recense des praticien-nes féministes qui ont une approche médicale respectueuse des personnes.

Cette page m'a été utile ?
Cacher la page